Pourquoi le rose est la couleur associée aux filles et le bleu aux garçons ?

Pourquoi le rose est la couleur associée aux filles et le bleu aux garçons ?

Dans notre société subsiste un cliché qui dit que la couleur rose est celle des filles et le bleu celle de garçons. D’où vient cette étonnante idée reçue ?

L’association du bleu aux garçon est très ancienne puisque c’était déjà le cas dès l’Antiquité grecque. Avoir un garçon est une bénédiction des Dieux car celui-ci peut plus tard travailler et assurer des revenus à sa famille. Avoir une fille est bien moins considéré : celle-ci ayant moins de force physique que les garçons et il faut également lui constituer un dot pour son mariage.
C’est pourquoi le bleu est associé aux garçons car cette couleur est celle du ciel, de cette bénédiction offerte par les Dieux.

Dans les pays d’Europe du Moyen-Âge, on a pu voir apparaître les premiers nécessaires vestimentaires spécialement destinés aux bébés. Et à cette époque, cette ancienne croyance s’est inversée : le bleu étant choisi pour les filles car il s’agit de la couleur de la Vierge Marie et le rose (qui est plutôt un rouge très clair) est la couleur des garçons car cette couleur était vu comme symbole de la virilité.

Au XVIIIème siècle, la tendance s’inverse à nouveau, grâce (ou à cause) de la Marquise de Pompadour. Le peintre Belge Philippe Rouet a mis au point une nouvelle nuance de rose qu’on pouvait notamment trouver sur la porcelaine. La maîtresse de Louis XV eut un coup de coeur pour cette couleur et s’employa à la mettre partout dans la Cour de Versailles (sur les vêtements des jeunes filles, sur les draps…). C’est ainsi que le rose est devenu synonyme de féminin, de douceur et de beauté.