Quelles sont les origines du doigt d’honneur ?

Doigt d'honneur cc by dominiquequenin

Le doigt d’honneur est un geste vulgaire et insultant utilisé quand on est en colère contre quelqu’un ou quand on veut provoquer une personne. En tendant le majeur, tout est dit !

Aujourd’hui, il a pour signification « va te faire voir ». Mais pourquoi effectue-t-on ce geste insolite ? D’où vient-il ? Sachez que les historiens débattent encore à ce sujet.

Il y a des traces de doigts d’honneur dans l’Antiquité à Rome et en Grèce. Il s’agit d’un des gestes d’insultes les plus anciens que l’on connaisse.

Au Vème siècle avant Jésus Christ, les Romains appelaient ce geste qui était très répandu pour insulter « digitus impudicus » (doigt impudique). Le poète grec Aristophane l’évoque dans sa pièce Les Nuées et le qualifie de geste insultant.

Au IVème siècle avant notre ère, le philosophe Diogène aurait utilisé ce geste pour montrer ce qu’il pensait de l’homme politique Démosthène.

Ce geste, le majeur tendu et le poing fermé, représentait tout simplement un phallus et ses testicules. En gros, celui qui le faisait proposait un pénis à l’autre et était donc un être vulgaire et primitif.

Une autre signification du doigt d’honneur est présente dans l’épisode de la guerre de Cent Ans (1337-1453). Mais elle serait plutôt liée au geste que font les britanniques au lieu du doigt d’honneur, à savoir le signe V fait avec l’index et le majeur tendus. Les Anglais étaient des archers hors-pairs. Pour les mettre hors d’état de nuire, les Français leur coupaient l’index et le majeur. Ainsi, ils ne pouvaient plus tirer à l’arc. Pour les provoquer, les archers anglais ayant tous leurs doigts tendaient l’index et le majeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.