Quels sont les meilleurs expertises pour l'achat d'un bien immobilier

Une acquisition immobilière constitue un projet particulièrement important, que vous soyez investisseur ou particulier. De ce fait, il est primordial de vérifier plusieurs points avant de songer à acheter un bien immobilier. Dans ce contexte, il existe plusieurs expertises à considérer pour vous assurer que vous achetez le bien que vous avez en tête. Si vous n’avez aucune notion en la matière, cet article vous présente les meilleures expertises pour l’achat d’un bien immobilier.

L’étude de marché

Si vous prévoyez d’acheter un bien immobilier spécifique, pensez toujours à réaliser une étude de marché afin de comparer les biens similaires dans la zone. Le principal objectif de cette opération est d’avoir un aperçu des prix pratiqués sur le marché pour le type de logement que vous convoitez. Pour ce faire, vous pouvez consulter les annonces locales ou voir auprès d’une agence immobilière située dans la même zone que le bien immobilier en question. Autrement, vous pouvez faire appel à un expert immobilier pour vous donner les statistiques exactes.

A lire en complément : Quels sont les avantages et les inconvénients de la location

L’état général des lieux

Un autre point important à considérer si vous prévoyez d’acheter un bien immobilier est l’état général du logement en question. Bien que certaines irrégularités puissent être visibles au premier coup d’œil, d’autres sont généralement plus profondes. Par conséquent, il est important de réaliser au minimum une contre-visite avant de signer les documents. En principe, il est conseillé de solliciter les services d’un professionnel pour bien évaluer l’état du bien. Autrement, vous devez vérifier l’état des murs, des plafonds, des sols, des toitures, etc. Il est également essentiel de vérifier la plomberie, l’installation électrique et les équipements présents dans le logement. N’hésitez pas à demander l’avis d’un expert si vous avez des doutes.

A lire en complément : Les meilleures stratégies de financement pour valoriser votre bien immobilier grâce à des travaux de rénovation

Le prix de l’acquisition

Dans la majorité des cas, l’acquéreur ne voit que le prix proposé par le propriétaire dans le cadre d’un achat immobilier. Cependant, il est important de noter que vous devrez également régler les frais de notaire. À préciser qu’il s’agit de frais réglementés. Par conséquent, vous pouvez réaliser un devis auprès d’un notaire pour avoir une estimation.

La dépense énergétique

En principe, les DPE (Diagnostics de performance énergétiques) doivent être présents dès la parution de la mise en vente d’un bien immobilier. Il s’agit notamment d’un élément important dans le cadre d’un achat immobilier, puisqu’il s’agit d’un indicateur en ce qui concerne la dépense énergétique. En réalité, la première lettre du DPE représente l’estimation de la consommation énergétique du logement. La seconde lettre, quant à elle, correspond au taux d’émission de gaz à effet de serre. L’échelle de notation du DPE va de A à G. Aussi, la lettre A possède les meilleures spécificités énergétiques, tandis que la lettre G représente les biens immobiliers les plus énergivores.

Les servitudes

Il est particulièrement important de tenir compte de l’existence de servitudes sur la propriété avant de songer à acheter un bien immobilier. Qu’il s’agisse d’un droit de passage, d’un portail vers une propriété voisine, d’un regard de canalisation enterré appartenant à un voisin, etc., les servitudes peuvent nuire à la valorisation d’un bien.

Les diagnostics obligatoires

Au-delà des servitudes, il est aussi nécessaire de réaliser certains diagnostics obligatoires avant d'envisager l'achat d'un bien immobilier. Effectivement, ces derniers permettent de se prémunir contre des vices cachés et garantissent la sécurité du futur acquéreur.

Le diagnostic le plus courant est sans aucun doute celui relatif à l'état parasitaire du bien en question. Celui-ci doit être effectué par un professionnel habilité à détecter la présence ou non de termites dans le logement concerné.

De même, il faut faire vérifier les installations électriques et le gaz afin de s'assurer qu'elles sont conformes aux normes en vigueur et ne présentent pas de risque pour la santé ou la sécurité des occupants.

Une expertise relative au plomb peut s'avérer nécessaire si vous souhaitez acheter un bien ancien qui pourrait contenir ce matériau nocif pour la santé humaine.

Au-delà des obligations légales liées à ces expertises préalables, leur prise en compte permet ainsi au futur propriétaire d'évaluer avec précision l'état général du bien immobilier qu'il envisage d'acquérir et donc de savoir comment agir sur le court comme sur le long terme.

Les aides financières et fiscales disponibles

Au-delà des servitudes et des diagnostics obligatoires, il faut prendre en compte l'aspect financier d'un achat immobilier. Effectivement, acheter un bien peut constituer un véritable investissement sur le long terme. Pour faciliter cette acquisition, il existe des aides financières et fiscales que vous pouvez solliciter.

Si vous êtes primo-accédant (c'est-à-dire si vous achetez votre premier logement), vous pouvez bénéficier du Prêt à Taux Zéro (PTZ). Ce prêt sans intérêts permet notamment de financer une partie de votre projet immobilier. S'il faut respecter les normes environnementales actuelles (travaux d'éco-rénovation, par exemple), alors sachez qu'il existe divers dispositifs qui peuvent aider à financer ces travaux : crédit d'impôt transition énergétique (CITE) ou encore éco-prêt à taux zéro.

N'hésitez pas non plus à vérifier auprès de votre département s'il ne propose pas certaines aides spécifiques pouvant faciliter l'accès au logement pour tous.

Au-delà même des expertises préalables nécessaires avant chaque achat immobilier, prenez donc le temps nécessaire pour étudier toutes les possibilités offertes côté finance afin de pouvoir envisager votre projet immobilier sereinement et avec toutes les cartes en main.